Votation et mobilisation !

Demain mardi 28 juin sera la prochaine journée de grève et mobilisation contre la loi travail ; la 12ème et certainement pas la dernière...

Ce 28 juin, le Sénat devrait voter le projet de loi, encore plus alourdi par ses soins :

  • Temps de travail dérégulé,
  • Retour du plafonnement des prud’hommes,
  • Seuils sociaux relevés,
  • Etc.

Quand une loi aussi antisociale est proposée par un gouvernement dit de gauche, la droite n’a plus de limites et se fait plaisir…

Rassemblement mardi 28 juin

Nous nous retrouverons à partir de 11h30 place de Jaude à Clermont-Fd, jusqu'à 14h.

Nous porterons les votations en préfecture, où une audience est demandée pour 13h.

Lire la suite : Votation et mobilisation !

Grève et manifestation contre la loi travail

Jeudi 23 juin, la 10ème journée de grève et de manifestation interprofessionnelle contre la loi travail aura lieu, partout en France.

La manifestation clermontoise partira à 10h30 de la place du 1er mai

Plus que jamais, montrons notre de détermination à nous battre contre ce projet de loi inique !

1 million de manifestant-e-s dans les rues de Paris le 14 juin dernier et le Premier ministre menace d'interdire toute manifestation ; 2000 casseurs attirent plus le focus des mass médias que 1 million de manifestant-e-s pacifistes mais déterminé-e-s.

Ce gouvernement et les chiens de garde médiatiques font tout pour alimenter le clivage dans la population. La chasse à la CGT est ouverte, avec une violence inouïe, comme jamais vue par le passé.

Pourtant, ils n'arrivent pas à détourner l'opinion publique. Le dernier sondage en date confirme que 67% des français-es sont opposé-e-s à la loi travail.

Autre sondage, ces mêmes français-es qui sont majoritairement opposé-e-s à la loi El Khomri, se sentent mal informé-e-s sur la loi. C'est pourquoi nous devons continuer de proposer la votation, moment d'échange privilégié avec les salarié-e-s, retraité-e-s et privé-e-s d'emploi, pour leur présenter les propositions de la CGT et les méfaits de la loi travail.

Télécharger le tract intersyndical

Mobilisation : 1.300.000 manifestants, le gouvernement est-il aveugle et sourd ?

Communiqué confédéral

1.300.000 manifestants aujourd’hui dans tout le pays, plus de 4 heures avant que les derniers manifestants parisiens quittent la place d’Italie, des délégations de syndicats européens présentes en nombre, arrêt total de la production dans certaines entreprises, des sites d’ordures ménagères bloqués, des centaines de milliers de votation pour le retrait du projet de loi recueillies aujourd’hui… Qui a parlé d’essoufflement ?

Ce sont des centaines de milliers de salarié-e-s, privé-e-s d’emplois, retraité-e-s et étudiant-e-s qui, depuis trois mois, luttent pour exiger le retrait du projet de loi travail et pour l’ouverture de véritables négociations pour gagner des droits nouveaux.

Après les pétitions, les manifestations, les grèves (pour certaines reconductibles) et les occupations de lieu de travail, le rejet de cette loi demeure profondément ancré chez les salariés.

À nouveau, la CGT dénonce les violences qui ont émaillé la manifestation.

Lire la suite : Mobilisation : 1.300.000 manifestants, le gouvernement est-il aveugle et sourd ?

Les entreprises en lutte dans le département ce mardi 14 juin

Demain mardi 14 juin, nous serons plus de 1.100 manifestant-e-s du Puy de Dôme à monter à la manifestation nationale de Paris, place d'Italie jusqu'aux Invalides. 

Si vous n'êtes pas du voyage, sachez qu'il y aura des entreprises en lutte sur le secteur avec des rassemblements devant leurs entreprises.

La Poste : Les bureaux de poste clermontois de Saint Éloi et Vallières seront en grève reconductible cette semaine. Les réductions d’effectifs et les fermetures de bureaux continuent sur l’agglomération clermontoise. Un rassemblement se déroulera mardi 14 juin à partir de 9h devant la poste principale Saint Éloi à Clermont. La votation pour le retrait de la loi travail sera proposée. À partir de 14h, le collectif de défense du bureau de poste de Blanzat sera présent également. Si la mobilisation est forte, les Camarades CGT et Sud, ainsi que du collectif, espèrent obtenir une audience avec la direction de la Poste. Ce rendez-vous est à noter pour les militant-e-s disponibles qui ne seront pas à Paris, grévistes et usager-e-s ont besoin de notre soutien.

Acticall : Cette plateforme téléphonique est, entre autres, prestataire d’EDF. Dans le cadre d’une délocalisation Offshore de l’activité par le client EDF, les salarié-e-s d’Acticall sont appelé-e-s à la grève mardi 14 juin, avec un piquet de 10h à 12h devant l’entreprise, derrière le zénith de Cournon ; un autre point de rendez-vous !!! Télécharger le tract.

 

 

Rejoignez-nous pour la prise du MEDEF Auvergne à Clermont

Communiqué de l’Union Locale CGT de Cournon, mercredi 08 juin 2016

Le rendez-vous donné ce matin au centre Sécurité Sociale de Clermont n’était que diversion. Nous sommes en fait partis en cortège jusqu’au siège du MEDEF, 14 rue Jean Rosier dans le Parc de La Pardieu à Clermont-Fd.

Sitôt arrivés au siège régional du MEDEF ce matin, nous avons été accueillis par les forces de l’ordre, bien plus décidées à faciliter la vie aux patrons qu’à intervenir sur les blocages qui, soit disant, gêneraient la population. Malgré tout nous y sommes et nous y resterons jusqu’à ce soir 16h30. La quarantaine de militant-e-s CGT et Nuit Debout présent-e-s appellent au soutien de l’action, avant le départ des troupes pour de nouvelles actions dès ce soir. Venez nombreux avant 16h30 !!!

Lire la suite : Rejoignez-nous pour la prise du MEDEF Auvergne à Clermont

9 juin 2016 : mobilisation et votation contre la loi travail

À l'appel de l'intersyndicale nationale et départementale CGT, FO, Solidaires, FSU, et UNEF une nouvelle mobilisation aura lieu jeudi 9 juin.

Nous nous retrouverons place de Jaude à partir de 11h30. À la suite des prises de parole, un stand de votation y sera installé pour l'après-midi et nous irons à la rencontre des clermontois-es pour gagner un maximum de participation. Cette initiative doit se dérouler également dans nos bassins de vie, nos entreprises. La majorité de la population continue de se prononcer contre la loi travail, nous avons là un outils pour gagner leur mobilisation, les emmener avec nous dans la grève et porter nos revendications de progrès social par un code du travail du 21ème siècle, ambitieux. De plus, dans la guerre de communication à l'oeuvre dans le pays, les chiffres, factuels, issus de cette consultation seront des arguments et atouts indiscutables.

Les luttes dans les entreprises continuent partout en France, notamment dans les industries chimiques de raffinage. Localement, les salarié-e-s du magasin Carrefour Issoire continuent leur lutte pour des augmentations de salaire et contre la loi El Khomri. Il en était de même à l'aéroport de Clermont-Fd où les salarié-e-s étaient en grève ce week-end.

Continuer de nous faire remonter vos appels locaux à la grève pour ce jeudi 9 juin, tout comme ceux pour le 14 juin prochain et la manifestation nationale de Paris. Les inscriptions pour le transport continuent, passez par vos syndicats qui centralisent les inscriptions.

Si la mobilisation ne faiblit pas, nous devons être vigilants à continuer dans notre démarche syndicale. Cette démarche, fondée sur nos fondamentaux de syndicalisme de masse et de classe, est compatible avec les mouvements citoyens émergents. Après 3 mois de lutte, la convergence de nos déterminations et des luttes sera la clef du succès.

Télécharger le tract départemental

Retrait de la loi Travail : Votation citoyenne

Initiative intersyndicale : CGT, FO, FSU, SOLIDAIRES, UNEF, UNL, FIDL

La démocratie ayant un sens pour les salarié-e-s, les jeunes, les privé-e-s d’emplois, les retraité-e-s, les organisations syndicales et de jeunesse, mobilisées depuis presque 3 mois décident d’une VOTATION CITOYENNE dans les entreprises, les administrations et les lieux d’étude. Le site votationtravail.fr est actif depuis ce week-end.

La mobilisation puissante des salarié-e-s, jeunes, privé-e-s d’emplois et retraité-e-s s’est construite dans le pays pour combattre le projet de Loi Travail et porter l’exigence de nou­veaux droits sociaux pour les salarié-e-s. Pour toute réponse le gouvernement a choisi le déni de démocratie avec l’utilisation du 49.3, puis l’autoritarisme et la répression.

Plus de 70% de la population est opposée à ce projet de loi ainsi qu’à l’utilisation du 49.3. Les mobilisations et le rapport de force dans l’opi­nion publique ont contraint le gouvernement à proposer des modifications au projet de loi, pour tenter d’en minimiser les impacts, mais le compte n’y est toujours pas pour les salariés et pour les jeunes.

Le projet demeure inacceptable, inamendable et doit être retiré !

Lire la suite : Retrait de la loi Travail : Votation citoyenne