En lutte, pour l'abrogation de la loi travail !!

Communiqué de l’Union Départementale CGT 63

L’Union Départementale CGT du Puy de Dôme appelle tous les salarié-e-s, retraité-e-s et privé-e-s d’emploi à la mobilisation, par la grève et la participation à la manifestation interprofessionnelle, jeudi 15 septembre 2016. La manifestation unitaire CGT, FO, Solidaires, FSU et UNEF partira à 10h, place du 1er Mai à Clermont-Fd.

L’engagement massif de toutes et tous est indispensable. Ce rendez-vous ne sera pas le dernier. Construisons la mobilisation dans nos entreprises pour donner de la force à la suite du mouvement, jusqu'à l'abrogation de la loi El Khomri !

Lire la suite : En lutte, pour l'abrogation de la loi travail !!

Air France : Stop à l’acharnement ! Relaxe pour nos 16 camarades

Roissy, septembre 2016

Les 27 et 28 septembres prochains, 16 salariés d’Air France se présenteront devant le tribunal de grande instance de Bobigny. 11 seront jugés pour avoir force l’ouverture de la grille du siège et 5 (déjà licenciés) concernant « l’affaire » dite de la chemise.

Depuis le 05 octobre 2015, aucune preuve de culpabilité n’a été apportée par la direction d’Air France : entretiens disciplinaires pour la forme, licenciement refusé par l’inspection du travail de notre camarade Vincent, fourniture de vidéos au directeur régional du travail qui démontrent son innocence.

Pour autant près d’un an après la manifestation du 05 Octobre 2015, l’acharnement continue : contestation de la décision de l’inspection du travail, recours gracieux refusé, etc.

Nous ne sommes pas dupes ! Le gouvernement et la direction d’Air France sont complices pour mener la même politique ultra libérale et criminaliser toute forme  de résistance sociale. Ils veulent des salarié-e-s dociles qui acceptent leur sort avec résignation y compris face à des menaces de licenciements massifs au profit du capital.

Lire la suite : Air France : Stop à l’acharnement ! Relaxe pour nos 16 camarades

Communiqué de la CGT et de l’Union départementale de la Loire, suite au rendu de jugement de Martin du 6 septembre 2016

Montreuil, le 7 septembre 2016

Mardi 6 septembre, notre Camarade Martin, a été reconnu coupable par le tribunal correctionnel de Saint-Etienne d’avoir blessé, à lui seul, lors d’une manifestation contre la loi travail, 7 policiers casqués avec boucliers et matraques en main.

On croit rêver !

Le verdict est tombé, 8 mois de prison avec sursis et 3850 euros d’indemnités à verser aux 7 policiers. C’est un jugement inique !

Lire la suite : Communiqué de la CGT et de l’Union départementale de la Loire, suite au rendu de jugement de...

Abrogation loi travail : Meeting le 13 septembre et grève et manifestation le 15 septembre

Mardi 13 septembre, un meeting unitaire interprofessionnel se déroulera à la Maison du Peuple de Clermont-Fd. L’ouverture des portes se fera dès 18h pour un début des interventions à 19h.

La loi travail est passée anti-démocratiquement et en plein coeur de l’été, après 4 mois d’une lutte exemplaire. Ces 4 mois ont vu des millions de manifestant-e-s et grévistes rejeter clairement cette nouvelle trahison du gouvernement en place, synonyme de régression sociale sans précédents. La CGT et l’intersyndicale nationale et locale ne baissent pas les bras et appellent à la mobilisation sociale générale !

Le meeting est partie intégrante de la préparation de la journée de grève et de manifestation de jeudi 15 septembre. Ce rendez-vous, organisé avec l’intersyndicale départementale CGT-FO-Solidaires-FSU-UNEF, sera l’occasion d’échanger et de motiver les troupes pour mobiliser lors de cette rentrée sociale chargée.

Lire la suite : Abrogation loi travail : Meeting le 13 septembre et grève et manifestation le 15 septembre

Déclaration commune CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL, FIDL : Un mauvais projet de loi devient une mauvaise loi !

Communiqué intersyndical, 31 août 2016

La loi Travail n'est pas bonne pour les salarié-e-s et les jeunes. Elle ne le sera pas non plus pour l'économie du pays. Alors que le chômage et la précarité augmentent, en affaiblissant les conventions collectives au profit des accords d'entreprise, cette loi accroît la concurrence entre les entreprises poussant à l'alignement sur le « moins offrant » pour les salariés. Cette logique de dumping social va engendrer davantage de flexibilité et de précarité et remettre en cause nombre d'acquis sociaux.

Cette loi contrevient aux conventions 87, 98 et 158 de l’Organisation Internationale du Travail relatives à la négociation collective, aux libertés syndicales et aux licenciements.

Les organisations syndicales étudient tous les recours et moyens juridiques possibles pour s’opposer à la mise en œuvre de la loi Travail.

Lire la suite : Déclaration commune CGT, FO, FSU, Solidaires, UNEF, UNL, FIDL : Un mauvais projet de loi devient...

Retrait de la loi El-Khomri. Toutes et tous ensemble à Colomiers le 29 août !

Communiqué intersyndical UD CGT Haute Garonne, FSU 31, Solidaires 31, Union des Étudiants de Toulouse, UNEF 31 et FIDL 31, 

Le gouvernement, le Parti socialiste et les groupes parlementaires de la majorité organisent le 29 août à Colomiers, une journée de travail et de meeting intitulée « l'Essentiel, c'est la République ». Des ministres dont Manuels Valls seront présents.

Après un passage éclair devant le Conseil constitutionnel, la loi travail est promulguée en pleine période estivale, sans jamais avoir été votée. Une loi qui viole le droit international, que ce soient les conventions de l'Organisation Internationale du Travail (OIT) ou le pacte économique, social et culturel de l'ONU.

Une loi passée en force à trois reprises (49.3) contre l'avis d'une large majorité de citoyens (74%) et en dépit d'un mouvement social de haut niveau qui n'a jamais faibli et qui perdure.

Lire la suite : Retrait de la loi El-Khomri. Toutes et tous ensemble à Colomiers le 29 août !

Loi travail : La mobilisation contre la loi travail doit continuer

Le Conseil constitutionnel qui vient de statuer sur la loi travail et les recours déposés par des parlementaires de tous bords politiques n’a finalement validé aucun de ces recours. La CGT, pour sa part, fait le constat que, jusqu’aujourd’hui, la loi travail fait consensus dans le rejet massif qu’elle provoque, chez les parlementaires mais aussi chez une majorité de salariés et de syndicats. Le Conseil constitutionnel lui-même considère que des articles de la loi pourraient « faire l’objet de questions prioritaires de constitutionnalité » (QPC).

Lire la suite : Loi travail : La mobilisation contre la loi travail doit continuer