Luttes interprofessionnelles

Le 23 mars : on enfonce le clou !

Face au refus de soumettre le texte au vote et de recourir à l’article 49.3 pour faire adopter la réforme des retraites, la mobilisation se poursuit, la prochaine date nationale aura lieu le jeudi 23 mars. 
Le 15 mars, alors que la commission mixte paritaire (CMP), qui se compose de 7 députés et 7 sénateurs, s'était réunie afin d'aboutir à un texte commun, nous étions encore 18 000 à battre le pavé sur Clermont-Ferrand pour dire non à la réforme des retraites profondément injuste, injustifiée et injustifiable. 
Le lendemain, jeudi 16 mars, les organisations syndicales s'étaient données rendez-vous devant l'Assemblée nationale avant le vote de la réforme pour rappeler la représentation nationale à ses responsabilités envers leurs électeurs et électrices mobilisé-es depuis plusieurs semaines contre ce projet. 

Le gouvernement a répondu à cette immense mobilisation populaire par le déni démocratique !

Alors qu'elle se savait coincée sans majorité pour voter ce projet de loi, la Première ministre a décidé de déclencher l'article 49.3 de la constitution qui engage la responsabilité du gouvernement et met ainsi fin au débat démocratique qui n'aura jamais eu lieu à l'Assemblée nationale. Ce que la CGT dénonçait comme injuste, hier, l’est encore plus aujourd’hui et cela ne peut que nous encourager à amplifier les mobilisations et les grèves, la lutte continue !
Forte du soutien de la grande majorité de la population, mobilisée depuis des semaines, l’intersyndicale nationale continue à exiger le retrait de cette réforme, en toute indépendance, dans des actions calmes et déterminées.
La CGT du Puy de Dôme appelle à engager partout, lundi, mardi, mercredi des assemblées générales avec l’ensemble des travailleurs et travailleuses pour nourrir la construction d’une puissante journée interprofessionnelle unitaire de grève et de manifestations le jeudi 23 mars afin de mettre une nouvelle fois le pays à l’arrêt. Notre objectif est de gagner rapidement le retrait de ce projet de loi brutal et illégitime. Pour y parvenir, cela impose de monter encore en puissance avec l’arrêt des productions économiques par la grève de masse dans tous les secteurs.

Le retrait et la victoire sont à portée de mains,
l’heure est à la généralisation des grèves et des mobilisations sans attendre !
 En grève et en manifestation jeudi 23 mars à partir de 10h00 Place du 1er Mai à Clermont-Ferrand.
 
 
23 Mars.jpg

23 mars : la déferlante ! 28 mars : on fait encore plus fort !

Accueil
 
Tout le monde l'attendait.
Le printemps est là. Signe annonciateur des fermetures de radiateurs… et des baisses de factures d’énergie.
Une belle occasion pour Monsieur “comme si de rien” d’ouvrir les fenêtres du palais de l’Élysée et de ressortir son disque rayé préféré.
 
49.3 et moi et moi et moi.
Pariant une nouvelle fois sur la résignation et le pourrissement du mouvement, le président assume avoir raison envers et contre tou·tes.
Rejetant la responsabilité de son échec sur ses opposant·es.
S’octroyant la légitimité des urnes.
Piétinant la contestation sociale pour justifier l'usage de la matraque.
Un jeu dangereux à contre-courant de la réalité.
 
La rue a apporté la plus belle des réponses à cette nouvelle provocation.
La décélération n'a pas eu lieu.
Les mots de l’incendiaire du 13 heures ont mobilisé les dernier·es indécis·es. La déferlante du 23 mars est historique et marque une nouvelle étape dans la poursuite du mouvement…
 
… jusqu’au retrait !
Plongé·es dans les réalités du monde du travail, les militant·es de la CGT sont au cœur des mobilisations avec un nouveau rendez-vous mardi 28 mars.
 
Ce n’est pas dans les salons, ce n’est pas au château de Versailles que ça se passe et se passera, c’est dans la rue et en grève, dans les entreprises et dans les services publics, jusqu’à ce que nous gagnions le retrait de cette réforme.
La CGT du Puy de Dôme appelle l’ensemble des travailleurs.es à généraliser la grève dans toutes les entreprises et services, à multiplier les initiatives revendicatives sur l’ensemble du territoire tout ce week-end et à participer encore plus nombreux à la prochaine journée de mobilisation unitaire interprofessionnelle, le mardi 28 mars 2023
 
Des réalités et une mobilisation qui seront au cœur des débats du 53e congrès de la CGT la semaine prochaine pour échanger sur notre capacité à agir, construire collectivement, au quotidien des droits nouveaux et les imposer par l’élévation du rapport de force.
Les organisations syndicales et les organisations de jeunesse du Puy de Dôme ont décidé d'une nouvelle manifestation le mardi 28 mars à partir de 10h00 Place du 1er Mai.