Luttes interprofessionnelles

Jeudi 16 octobre, à Clermont comme ailleurs... mobilisé-e-s pour la sécu !

A partir du 08 octobre, l'assemblée nationale va examiner le projet de loi de financement de la sécurité sociale. On le sait, ce projet est une nouvelle attaque en règle contre nos droits à la protection sociale.

Une fois de plus, le gouvernement cède aux sirènes du MEDEF. Alors, il est temps de se mobiliser pour ne pas les laisser nous dépouiller.

Le 16 octobre, ensemble : pour la sécu, pour les emplois et les salaires ! Rien ne doit se voter sans notre intervention.

Toute la journée, actions dans les entreprises et les services

Manifestation à 14 h 30

Place du 1er Mai

Clermont-Fd

lire le tract de l'UD CGT 63

Lire les appels des fédérations CGT :

Lire des tracts de syndicats CGT du 63 :

Verrerie de Puy-Guillaume - Valéo - Michelin - Goodyear - Hôpital Sainte Marie - construction 03-63CSD territoriaux 63

Voir la carte des mobilisations en France.

Les Intermittents du spectacle d'Auvergne vous donnent rendez-vous au festival d'Aurillac.

Bonjour, à l'occasion du festival d'Aurillac, suite à la réunion qui s'est tenue mardi 12 août, voici un appel à Assemblée Générale et à manifestation.

Faites circuler l'information !!!

1/ Assemblée générale unitaire des intermittents, chômeurs, intérimaires, salarié-e-s d'Aurillac et spectateurs :

  • Abroger la réforme MEDEF de l'assurance chômage, lutter contre la précarisation, comment nous mobiliser ensemble aujourd'hui ?

Mardi 19 août à 18 h Espace des Carmes.

2/Manifestation unitaire et interprofessionnelle :

  • Pour les droits des chômeurs, des intermittents, des intérimaires. Contre la précarisation.

Nous sommes tou-te-s concerné-e-s !

Vendredi 22 août de 13 h à 15 h dans les rues d'Aurillac.

Lire la suite : Les Intermittents du spectacle d'Auvergne vous donnent rendez-vous au festival d'Aurillac.

Mobilisation nationale le 1er octobre des intermittent-e-s, privé-e-s d'emploi et précaires.

La convention d’assurance-chômage entre en vigueur en deux temps : depuis le 1er juillet et à compter du 1er octobre. Celle-ci abaisse les droits de tous les demandeurs d’emploi : travailleurs précaires, intérimaires, intermittents du spectacle, salariés licenciés pénalisés sur leurs indemnités de départ ou obtenues aux prud’hommes.

La lutte a contraint le gouvernement à ouvrir une concertation pour une « refonte » des annexes 8 et 10 (salariés intermittents du spectacle) qui sera marquée par une séance de travail le 2 octobre prochains. Pendant ces négociations, la CGT spectacle continue de mobiliser afin de faire valoir ses propositions alternatives qui reposent sur les principes suivants :

Lire la suite : Mobilisation nationale le 1er octobre des intermittent-e-s, privé-e-s d'emploi et précaires.