8 juillet 2021 : nouveau procès Secrétaire Général UD Allier

Laurent INDRUSIAK, Secrétaire Général de l’UD CGT de l’ALLIER est à nouveau convoqué au tribunal, en cour d’appel de Riom, le 8 juillet prochain à 13h30.

Nous venons d’être informés que le Secrétaire Général de l’Union Départementale est à nouveau convoqué au tribunal, en cour d’appel de Riom, le 8 juillet prochain à 13h30.

Cela dans le cadre de l’appel déposé suite à la condamnation du secrétaire de l’UD de l’Allier pour une action de blocage d’un rond-point (Montmarault) et une manifestation non déclarée à Montluçon.

Pour rappel, Laurent Indrusiak, en qualité de secrétaire de l’Union Départementale, a été condamné : au pénal à 10 000 euros d’amende avec sursis, au civil à 16 000 euros d’indemnisation à la société d’autoroute APRR.

Solidarité active pour le Secrétaire Général de l’UD CGT de l’Allier 

Lire le communiqué

L'Union Départementale CGT du Puy de Dôme appelle l’ensemble des ses structures, syndicats, militantes et militants à participer nombreuses et nombreux au rassemblement devant le tribunal de Riom à partir de 12h00, le 8 juillet 2021

Le secrétaire général de l’UD de l’Allier, notre camarade Laurent est une nouvelle fois convoqué devant un tribunal ! Nous assistons à un véritable acharnement ! C’est le 4ème procès qu’il subira en 3 ans avec plus de 15 convocations !

L'Union Départementale CGT du Puy de Dôme lui exprime son soutien plein et entier, sa solidarité et sa fraternité sans faille. Avec l’UD CGT de l’Allier, nous exigeons l’arrêt de toute procédure à son encontre, la relaxe et sa réintégration dans l’intégralité de ses droits et de sa dignité.

Nos combats sont légitimes et nous sommes fiers de les mener ! Solidaires, nous serons nombreux aux côtés et avec Laurent, l’UD de l’Allier, ses militant.e.s et ses syndicats.

Quand on attaque un militant de la CGT, on attaque toute la CGT.

Mobilisation contre les idées d'extrême droite samedi 12 juin

 
Le collectif de luttes contre les idées d'extrêmes droites du Puy de Dôme composé de syndicats, d'associations et de partis politiques (dont la Cgt du Puy de Dôme fait parti) a décidé d'organiser une manifestation à la veille des élections régionales et départementales.
 
L'extrême droite connait en effet un renouveau dans la période que nous traversons et la menace répressive plane au dessus de notre organisation s'ils venaient à s'implanter dans le département ou à gagner de potentielles voix pour la future élection présidentielle. 
 
La lutte contre ces idées nauséabondes fait parti de l'ADN de notre CGT et nous l'avons acté démocratiquement dans nos valeurs et nos principes décidés lors des différents congrès de nos structures.
 
Vous trouverez en suivant ce lien la publication confédérale nécessaire à argumenter les débats dans les entreprises et les services pour mobiliser les consciences sur la dangerosité de la montée de l'extrême droite sur le territoire français et au delà.
 
La Cgt du Puy de Dôme ne peut pas être absente de la manifestation prévue samedi 12 juin à 10h00 Place Delille. Vous trouverez en suivant ce lien un court clip qui prône les valeurs humanistes de la Cgt et rappelle que la diversité est une richesse, l'égalité de droits pour toutes et tous : une nécessité !
 

Nouveau RDV LE 7 AVRIL devant la DIRECCT pour soutenir Christian LACOSTE

image.png

Quel triste bilan pour une société  qui prône le mieux-être au travail et une meilleure qualité de vie dans l'entreprise.
 
Nous avons évité de comptabiliser les différents articles de presse qui sont systématiquement à charge contre Christian et le syndicat Cgt Constellium. 
Vous l'avez déjà tous compris dans ces manœuvres pitoyables et politiques, on y voit l'objectif de faire taire et d’affaiblir l'organisation syndicale CGT CONSTELLIUM et dans profiter pour tenter de faire sauter le fusible : Christian Lacoste et de le détruire psychologiquement, chose que l'entreprise semble parfaitement maîtriser notamment avec la mise en place du LEAN
 
3 Mai 2021 nouvelle  convocation au tribunal correctionnel  de Clermont Ferrand 
7 AVRIL 2021 nouvelle convocation à la DIRECCT de Clermont Ferrand
 
Le 7 Avril et 3 Mai merci d'être encore plus nombreux que lors de la dernière mobilisation pour défendre notre camarade et son syndicat. 
 

Soutien à l’UNEF : Communiqué unitaire CGT, FSU, Solidaires

Face aux multiples attaques et menaces qui s’abattent sur l’UNEF, les organisations syndicales CGT, FSU, Solidaires s’insurgent contre l’acharnement et la démesure des attaques d'une rare violence qui visent une organisation syndicale mobilisée pour la jeunesse et les étudiant-es en grande difficulté dans cette période de crise sanitaire.

Lire le communiqué unitaire CGT, FSU, Solidaires

 

Cheminots : PAS VOYOUS !

RAPPEL : DEMAIN LUNDI 8 Février à 09 H devant le commissariat de Police de Clermont-Fd 106 Av de la République rassemblement en soutien à nos camarades Charly et Arnaud !

Peut être une image de une personne ou plus et texte qui dit ’CHEMINOTS, PAS VOYOUS! Rassemblement de Soutien Lundi8FEVRIER9H00 106 av de la République LERMONT-FERRAND FERRAND’

Arnaud Emorine, secrétaire du syndicat UFCM de Clermont-Fd et Charly Peillaud, secrétaire du syndicat des cheminots du Puy de Dôme sont convoqués lundi 8 février à 9h30 et 10h au commissariat de Clermont-Fd suite aux différentes plaintes déposées par la SNCF lors du conflit entamé le 5 décembre 2019.

Lire le tract  des syndicats clermontois appelant au rassemblement pour les soutenir.

Consultation nationale des salarié-e-s.

Cher(e)s Camarades,

Après une réunion téléphonée des organisations du CCN, la CEC a décidé de soumettre au CCN des 17 et 18 novembre derniers, la proposition d’une consultation nationale des salariés, qui en a validé le principe. Depuis, la CEC du 1er décembre a validé la mise en place d’un collectif d’animation et de suivi.

Entre la proposition et le lancement effectif de cette consultation, notre pays a vécu des évènements tragiques qui ont conduit le CCN à avoir une expression qui a entrainé des réactions diverses et de nouvelles tentatives d’isolement de notre organisation. Ce qui est certain c’est que cela confirme la nécessité d’échanger et de débattre à la fois avec nos syndiqués et plus largement avec l’ensemble des salariés et privés d’emploi.

Donner la possibilité aux salariés de s’exprimer, tant sur les propositions de la CGT que sur leur implication dans les mobilisations, s’inscrit dans notre démarche et notre conception du rapport aux salariés. Nous le savons, notre syndicalisme de transformation sociale, à partir des situations de travail, doit prendre en compte les évolutions du monde du travail et s’appuyer sur les besoins des salariés, les solidarités exprimées dans les luttes et aussi sur des formes d’action à coordonner avec les salariés eux-mêmes. Plus qu’hier encore, ils doivent faire entendre leurs voix, être unis pour être plus forts pour gagner de nouveaux droits.

Lire la suite : Consultation nationale des salarié-e-s.