International

Syndicats de journalistes - Lettre ouverte à François Hollande

Monsieur le Président,

La situation en Turquie, après la tentative de coup d'Etat et la répression à une échelle sans précédent qui a suivi et se poursuit ne peut que provoquer colère, indignation et inquiétude.

En qualité de syndicats de journalistes (SNJ, SNJ-CGT, CFDT-Journalistes), nous sommes aux côtés de nos collègues turcs et kurdes qui subissent encore plus que précédemment, les foudres du régime de l'AKP et du chef de l'Etat, Recep Tayyip Erdogan.

La mainmise du pouvoir sur les médias, les arrestations et poursuites de journalistes, les fermetures de titres, le blocus des sites et des réseaux sociaux transforment ce pays en un no man's land pour la liberté d'informer, pour la libre expression.

Lire la suite : Syndicats de journalistes - Lettre ouverte à François Hollande

CHINE : Soutien aux militants assurant la défense des travailleurs.

Communiqué de la Confédération.

Entre le 3 et le 5 décembre 2015, une quinzaine de militants et dirigeants d’ONG défendant les droits des travailleurs de la Province du Guangdong dans le sud de la Chine ont été arrêtés par la police. Plusieurs d’entre eux sont détenus dans le cadre de poursuites criminelles. La CGT demande qu’ils soient libérés et que les accusations les concernant soient levées.

Le ralentissement économique et l’amélioration des conditions de travail et de salaire notamment dans la province du Guangdong – l’usine du monde – ont entraîné de nombreuses fermetures d’usines et des délocalisations en Chine, en Asie du sud ou ailleurs dans le monde à la recherche des coûts de production les plus bas.

Nombre d’entreprises chinoises ou groupes mondiaux produisant directement en Chine ou ayant recours à la sous-traitance ont quitté la région sans payer les salaires ou parfois avec des retards de plusieurs mois, sans aucune indemnité de licenciement, et sans payer non plus les cotisations sociales ou les cotisations retraite. Il n’y a pas non plus de négociations pour proposer des solutions aux travailleurs qui se retrouvent sans emploi. Cela explique la recrudescence des conflits du travail ces derniers mois.

Ces ONG chinoises de défense des droits des travailleurs jouent un rôle essentiel pour les aider à se faire entendre, à recouvrir les salaires impayés et trouver des solutions pour conserver leur emploi ou en retrouver un autre. Pour la CGT, les conventions fondamentales de l’Organisation internationale du travail doivent être respectées et appliquées partout dans le monde.

Montreuil le 19 décembre 2015

 

La CGT soutient les travailleurs du textile du Cambodge

Communiqué de la Confédération

Aujourd’hui, 10 décembre 2015, les travailleurs du textile du Cambodge sont dans la rue . Ils répondent à l’appel de la coordination des syndicats du textile et de l’habillement pour revendiquer une augmentation du salaire minimum de 128 à 177 dollars américains par mois (soit de 115 à 162 euro). Ils revendiquent aussi une amélioration des conditions de travail et de la sécurité dans les usines, et le droit de s’organiser...

Lire la suite : La CGT soutient les travailleurs du textile du Cambodge