Urgent : rassemblement de soutien aux salarié-es de l'Adapei 63

Depuis maintenant 10 jours, les salarié-es de l'Adapei 63 sont en grève et se rassemblent devant le siège social et au sein des établissements pour la sauvegarde de leurs conquis sociaux.

Pour rappel, la Direction Générale de l'Adapei a décidé le 28 novembre 2019 de manière unilatérale de dénoncer l'accord sur l'aménagement du temps de travail et les usages qui l'accompagnent. Ce n'est qu'en décembre 2020, à deux mois de l'échéance de négociation, que la Direction Générale fait parvenir un document de travail qui remet à plat un fonctionnement datant de 1999 et qui a fait ses preuves.

Sous couvert d'une harmonisation, c'est bien une volonté de tirer les droits de l'ensemble des salarié-es de l'Adapei vers le bas. 

Les organisations syndicales CGT - CFDT et FO ont alors lancé un préavis de grève illimité pour réclamer l'ouverture d'un dialogue social sur l'aménagement futur du temps de travail. Face à une direction muette et sournoise dans ces pratiques, il est urgent d'apporter soutien à ces salarié-es du secteur médico social. Grands oublié-es du SEGUR de la santé, un accord de qualité sur une organisation du temps de travail qui prenne en compte les besoins des personnes accueillies et ceux des professionnels est obligatoire pour garantir une prise en charge de qualité pour ces personnes souffrant de handicap. 

Avec l'appui de leurs structures départementales, les organisations syndicales CGT - CFDT et FO de l'Adapei 63 ont sollicité la Préfecture pour obliger la Direction Générale a sortir de son mutisme et à convoquer une nouvelle réunion de travail. 

Elle vient de convoquer les délégations des organisations syndicales CGT - CFDT et FO de l'Adapei a une rencontre ce vendredi 22 janvier 2021 devant le Novotel au 32 - 34 rue George Besse à Clermont-Ferrand. 

L'Union Départementale CGT du Puy de Dôme appelle l'ensemble des ses Unions Locales, ses syndicats et l'ensemble de leurs militant-es à participer au rassemblement prévu devant le Novotel à partir de 9h30. Au delà de leur lutte, c'est bien un exemple de plus, après la Semerap, de dirigeants qui profitent de la situation sanitaire pour faire de la casse sociale.

Toutes et tous devant le Novotel pour la défense des conquis sociaux !

Lire le communiqué de presse de l'intersyndicale Adapei 63

Lire le tract d'appel au vendredi 22 janvier 2021

SALARIES DE L'ADAPEI EN GREVE POUR LA SAUVEGARDE DE LEUR CONDITIONS DE TRAVAIL

Les salarié-es de l'Adapei 63 sont en grève et en lutte depuis 7 jours pour le maintien de leurs conditions de travail. Ces professionnels du secteur du handicap sont victimes d'une décision unilatérale de leur Direction Générale qui a dénoncé, le 26 novembre 2019, l’accord collectif d’entreprise relatif à la Réduction et l’Aménagement du Temps de Travail du 28 juin 1999 et ses avenants.

Les propositions faites à ce jour par l’employeur, véritable réforme, sont bien loin des accords de branche, auxquels les Organisations Syndicales sont attachées et ne sont que recul de nos acquis
sociaux. Les salariés sont confrontés à une direction muette qui choisi la stratégie du pourrissement et du dénigrement plutôt que le dialogue et la négociation avec les organisations syndicales.

Ils ont besoin d'un soutien massif dans leur lutte qui incarne la volonté affichée par certains employeurs d'utiliser la crise sanitaire pour faire reculer les droits et conquis sociaux.

Lire le tract d'appel à la grève des organisations syndicales CGT - FO - CFDT et la lettre adressée à la Directrice de l'Adapei 63

Un courrier a été adressé aux parents des personnes accueillies.

Lire la lettre des salarié-es de l'Adapei 63 aux parents

Une lettre a été adressée à la Préfecture pour que le Préfet du Puy de Dôme se pose en médiateur dans ce conflit qui s'enlise.

Lire la lettre adressée au Préfet

Une pétition a été mis en ligne. N'hésitez pas à partager largement autour de vous

http://chng.it/gcZ6XXxBbB

 

VICTOIRE POUR LES SALARIES DE LA SEMERAP

C’est au terme de 10 jours de grève et de mobilisation que les salariés de la Semerap peuvent savourer leur victoire dans leur lutte pour faire entendre leurs revendications et leurs exigences de maintien d’un service public de l’eau et de l’assainissement de qualité.

Malgré le froid et la neige, ils ont su tenir bon face à une direction malveillante qui n’a eu de cesse de vouloir décrédibiliser leur lutte.

Lire le communiqué de presse du syndicat Cgt Semerap

Communiqué de presse du syndicat Cgt Semerap

Le syndicat Cgt Semerap a déposé un préavis de grève le lundi 28 décembre 2020 suite aux décisions unilatérales de la part de la direction de la SPL Semerap de dénoncer les usages en vigueur pour les salariés.
Face au silence de la direction et leur refus d’entamer des discussions avec les représentants Cgt du personnel, les salariés ont décidé d’entamer une grève illimitée pour défendre les valeurs de Services publics de l’eau et de l’assainissement et la proximité de la Société Publique Locale Semerap auxquels ils sont farouchement attachés.

En grève sur leur centre d’exploitation technique situé au n°36 des Fours à Chaux, route d’Entraigues à Joze, la quasi-totalité du personnel technique de terrain défendra ces valeurs de solidarité, de proximité et de maintien d’un service public de l’eau et de l’assainissement de qualité jusqu’à l’aboutissement de leurs revendications.

Lire le communiqué de presse du syndicat Cgt Semerap

Communiqué de presse Syndicat Cgt Semerap

Le syndicat CGT Semerap a réuni les salarié-es de la SPL SEMERAP le 15 décembre 2020 suite à l’envoi par la direction d’un courrier en recommandé à l’ensemble du personnel.

Dans ce courrier, le directeur général annonce au personnel qu’il dénonce les usages en vigueur dans la société depuis sa création. Les salarié-es de la SPL accusent le coup à la veille des fêtes de fin d’année et en pleine crise sanitaire, économique et sociale. Les salarié-es en appellent à l’ensemble des élu-es des collectivités actionnaires qui missionnent la SEMERAP pour garantir le droit d’accès à l’eau et à l’assainissement pour toutes et tous et la continuité du service public.

Les salarié-es de la SPL SEMERAP ont décidé d’envoyer un courrier à l’ensemble des élu-es des collectivités actionnaires pour les informer de leur situation.
Ils ont décidé ce mardi 15 décembre de se réunir à nouveau à la rentrée 2021 pour discuter et décider collectivement des modalités d’actions qu’ils mettront en oeuvre pour maintenir leurs acquis sociaux, défendre les valeurs des services publics de l’eau et de l’assainissement et conserver les fondamentaux de leurs métiers.

Lire le communiqué de presse

Lire la lettre aux élu-es des collectivités

 

Rassemblement à 10h30 le mardi 10 novembre devant le rectorat de Clermont Ferrand

L'intersyndicale départementale éducation (CGT-FSU-SUD-FO, la FCPE va être contactée) qui s'est réunie vendredi 06 novembre appelle à un rassemblement à 10h30 le mardi 10 novembre devant le rectorat de Clermont Ferrand. 

Une salle de classe sera reconstruite (avec chaises etc...) et une conférence de presse est invité pour médiatiser l'évènement.